1.2 C
Paris
mercredi, décembre 7, 2022

Développement du vaccin COVID-19

Depuis l’émergence du COVID-19 en janvier 2020, des laboratoires du monde entier cherchent à développer des vaccins efficaces contre le SRAS-COV-2, le virus qui cause le COVID-19. Au 8 décembre, plus de 68 millions de personnes avaient développé le COVID-19 et 1,5 million étaient décédées. En temps normal, les vaccins mettent des années à des décennies pour se développer. Compte tenu de l’étendue de la maladie à coronavirus et du grave impact socio-économique qu’elle a causé, les gouvernements et les institutions privées du monde entier ont consacré des efforts et des fonds sans précédent au développement de vaccins.

Pour créer un vaccin contre le COVID-19, les scientifiques doivent d’abord identifier une «cible», également connue sous le nom d’antigène du virus SARS CoV-2. Cette cible est une protéine trouvée à la surface du virus. Un vaccin introduit cet antigène en toute sécurité dans le corps grâce à diverses méthodes. Le système immunitaire reconnaît cette matière étrangère, la neutralise et stocke la «mémoire» de l’antigène. Si le SRAS-CoV-2 infecte plus tard une personne vaccinée, le système immunitaire peut rapidement déclencher une réponse écrasante et éliminer le virus avant qu’il n’ait une chance de provoquer une maladie grave. Pour le SRAS-CoV-2, l’antigène le plus couramment utilisé est une protéine appelée pointe, ou protéine S, que le virus utilise pour pénétrer et infecter les cellules.

Au cours du siècle dernier, les scientifiques ont mis au point plusieurs façons intelligentes de donner à notre système immunitaire une «bouffée» d’infections diverses. Ces systèmes d’administration sont ce qui différencie une soixantaine de vaccins actuellement en cours de développement pour le COVID-19.

Types de vaccins

Il existe d’autres types de vaccins nouveaux qui ont été étudiés, mais ceux décrits ci-dessous sont les méthodes les plus efficaces à ce jour.

Les vaccins ARNm

Les deux des trois premiers vaccins à rapporter des résultats positifs d’essais de phase sont des vaccins à ARNm, développés par Pfizer / BioNTech et Moderna.

Un vaccin à ARNm réussi n’a jamais été déployé auparavant, bien que des travaux soient en cours pour développer des vaccins à ARNm contre le VIH et même le cancer. Par conséquent, nous ne disposons pas de données à long terme sur la sécurité de ces vaccins. Jusqu’à présent, les essais cliniques et les tests en laboratoire ont indiqué que ces vaccins sont sans danger. 

L’ARN messager, également connu sous le nom d’ARNm, fournit des instructions à partir de gènes codés dans l’ADN aux usines de fabrication de protéines à l’intérieur des cellules. Pour fabriquer un vaccin à ARN, les scientifiques prennent un petit extrait de l’ARNm viral qui code pour la protéine S, mais aucune des protéines nocives qui rendent le virus dangereux, en font des millions de copies dans les laboratoires et les injectent à l’homme. Cet ARNm pénètre dans les cellules humaines et, en utilisant la machinerie des cellules, produit la protéine virale S. Le système immunitaire reconnaît la protéine S comme «étrangère», lance une brève attaque contre toutes les cellules qui la portent, puis conserve la «mémoire» de cette protéine virale afin qu’elle puisse entrer en action instantanément si elle rencontre le vrai virus.

Vaccins antivirus inactivés / vivants atténués

Il s’agit d’une méthode éprouvée et fiable de développement de vaccins contre le virus. Les scientifiques prennent un grand volume de virus et le tuent en utilisant des méthodes chimiques ou physiques pour le rendre inactivé. Les scientifiques peuvent également éliminer la «piqûre» infectieuse du virus pour un vaccin vivant atténué (affaibli). Lorsque ces virus «factices» sont injectés dans un corps humain, le système immunitaire se met à nouveau en action et forme une mémoire pour combattre les «vrais» virus ultérieurs.

Le vaccin antigrippal que vous recevez chaque année est la plupart du temps un «vaccin à virus inactivé». Le vaccin antipoliomyélitique est un exemple de «vaccin vivant atténué». Actuellement, de grands essais ont montré du succès pour ces types de vaccins fabriqués par la société chinoise Sinovac et l’Institut de recherche biologique de Wuhan.

Vaccins vectoriels

Ce vaccin prend un virus non infectieux «inoffensif», ou fabriqué en laboratoire, et le «perfuse» d’une protéine cible potentielle pour créer un virus «vecteur». L’injection de ce virus vecteur dans le corps humain incite le système immunitaire à penser qu’il est confronté à une infection réelle et provoque la génération et le stockage d’une réponse immunitaire pour référence future. Il n’existe actuellement aucun vaccin humain à base de vecteur, bien que ces produits soient utilisés avec succès dans la pratique vétérinaire depuis des années.

Plusieurs entreprises à travers le monde utilisent cette stratégie, le plus souvent en utilisant un adénovirus hybride comme vecteur. Un exemple est le produit de l’Université d’Oxford / Astra Zeneca, CHAD OX1. C’était le premier vaccin COVID-19 à entrer dans de grands essais de phase 3 et est l’un des trois premiers vaccins candidats à signaler le succès des essais de phase 3.

Rendre un vaccin efficace et sûr

Pour être approuvé pour l’usage humain, un vaccin doit passer par différents essais par étapes:

  • Essais précliniques : Le vaccin potentiel est utilisé sur des animaux pour s’assurer qu’il est sûr à utiliser.
  • Essais de phase 1 : Le vaccin potentiel est utilisé sur un petit nombre de volontaires sains pour déterminer la dose adéquate et examiner l’innocuité.
  • Essais de phase 2 : Plus de volontaires humains reçoivent le vaccin et des tests sanguins sont effectués pour s’assurer que le vaccin induit une immunité réelle chez les personnes.
  • Essais de phase 3 : Un grand groupe d’humains reçoit le vaccin et il existe un groupe «placebo». Les deux groupes sont étudiés pour voir s’il existe une différence entre les taux de maladie dans le groupe vaccin et les groupes placebo. Les vaccins peuvent être approuvés par la Food and Drug Administration de France après que les essais de phase III indiquent leur efficacité et leur innocuité.
  • Essais de phase 4 : Les scientifiques continuent d’étudier l’innocuité et l’efficacité après le début de la vaccination de la population à grande échelle.

Jusqu’à présent, les vaccins Pfizer / BioNTech et Moderna ont terminé les essais de phase 3, et les données préliminaires devraient bientôt être disponibles pour examen. Les vaccins chinois et les vaccins vecteurs en sont au stade final des essais de phase 3, avec des résultats encourageants.

En bout de ligne

Il est très probable que des vaccins efficaces et sûrs seront bientôt disponibles contre ce virus mortel. Cependant, comme le dit le vieil adage, les vaccins ne mettent pas fin aux pandémies, la vaccination le fait! Le vaccin ne sera pas efficace si les gens ne se font pas vacciner. Un vaccin sûr et efficace est disponible contre la polio depuis des décennies, mais la maladie ravage encore les enfants dans certaines régions du monde en raison de problèmes de système de santé, de désinformation vaccinale, de lacunes dans la couverture vaccinale et de mauvaises conditions sanitaires.

Ce sera une tâche herculéenne de rendre le vaccin facilement disponible dans le monde entier dans un système de distribution équitable ET de veiller à ce que toute crainte concernant la sécurité soit traitée de manière transparente. Les taux de réussite et la sécurité devront être surveillés attentivement. La bonne nouvelle, c’est que le système de santé semble prêt à assumer cette tâche et à tenir la promesse d’un vaccin sûr, efficace et universellement disponible.

Derniers articles

Comment bien choisir sa peinture aérographe ?

Vous souhaitez rénover la carrosserie de votre voiture et vous n’arrivez pas à vous décider sur la peinture à choisir ? Si oui,...

Lavage auto mobile à Paris et Ile de France

Vous recherchez des services de lavage auto mobile dans la région de Paris & Ile-de-France ? Wecleaned propose un service de lavage...

Quel est l’âge minimum pour passer le Code de la route ?

Pour certains, avoir un permis de conduire est synonyme de liberté. Pour d’autres, il s’agit d’un véritable enjeu dans leur développement professionnel....

Articles Populaires

Comment bien choisir sa peinture aérographe ?

Vous souhaitez rénover la carrosserie de votre voiture et vous n’arrivez pas à vous décider sur la peinture à choisir ? Si oui,...

Lavage auto mobile à Paris et Ile de France

Vous recherchez des services de lavage auto mobile dans la région de Paris & Ile-de-France ? Wecleaned propose un service de lavage...

Quel est l’âge minimum pour passer le Code de la route ?

Pour certains, avoir un permis de conduire est synonyme de liberté. Pour d’autres, il s’agit d’un véritable enjeu dans leur développement professionnel....

Thé minceur : quels sont les avantages à l’adopter au quotidien ?

Une perte de poids efficace nécessite généralement un régime draconien et la pratique d’exercices épuisants. En effet, il vous faudra changer vos...

Les avantages des visites virtuelles à Paris

Paris est la ville la plus touristique du monde, pas étonnant avec ses nombreux musées et monuments. Mais saviez-vous qu’il est possible...