18.5 C
Paris
samedi, juin 19, 2021

Les symptômes du trouble affectif saisonnier et comment le gérer

Oh, le temps dehors est affreux… et il devient encore moins délicieux. 🌨

Pour les personnes vivant dans des climats plus froids et hivernaux, les courtes journées d’hiver peuvent donner l’impression de s’éterniser. Surtout en janvier et février, le temps froid et le manque de soleil peuvent commencer à avoir des effets néfastes sur le corps, à la fois physiquement et mentalement.

Le trouble affectif saisonnier est, malheureusement, une expérience relativement courante pour les personnes vivant dans des latitudes plus élevées avec des climats plus froids et hivernaux et des journées d’hiver particulièrement plus courtes et plus sombres.

Qu’est-ce que le trouble affectif saisonnier?

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est un terme pas si clinique pour la dépression avec un modèle saisonnier. Il est le plus courant aux latitudes plus élevées (où les mois d’hiver sont plus froids et plus sombres que les endroits plus proches de l’équateur). 

Le trouble affectif saisonnier est, en grande partie, causé par une exposition réduite à la lumière du soleil.

Voici pourquoi cela compte pour plus que notre bronzage: les humains obtiennent la plupart de notre vitamine D par la lumière du soleil. La vitamine D est extrêmement importante pour le bon fonctionnement de l’organisme et a un impact particulièrement important sur l’immunité et l’humeur. Parce que la plupart de notre vitamine D provient de la lumière du soleil, un ensoleillement réduit en hiver peut entraîner une baisse trop faible des niveaux, en particulier dans les derniers mois d’hiver.

les symptômes du trouble affectif saisonnier

Certains des symptômes courants du trouble affectif saisonnier sont:

  • fatigue
  • sentiments de tristesse ou de désespoir
  • irritabilité accrue
  • intérêt réduit pour les loisirs ou les activités sociales
  • augmentation de l’appétit et des envies de glucides

Étant donné que les symptômes du trouble affectif saisonnier peuvent également être causés par d’autres problèmes de santé, il est important de parler à votre médecin pour déterminer la cause sous-jacente de l’un de ces symptômes que vous pourriez ressentir.

comment gérer naturellement les troubles affectifs saisonniers

Bien que la cause principale du trouble affectif saisonnier (manque de soleil en hiver) ne soit pas totalement évitable si vous vivez dans un climat plus froid et hivernal, il existe quelques «remèdes» simples et naturels qui peuvent aider à atténuer ses effets:

aliments riches en vitamine d

En fait, il n’y a pas beaucoup de sources alimentaires contenant des niveaux suffisants de vitamine D. La lumière du soleil en est notre principale et meilleure.

Malheureusement, les modes de vie modernes nous font passer plus de temps à l’intérieur que jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité (merci, travail de bureau!), Donc beaucoup d’entre nous ne construisent pas des quantités appropriées de vitamine D à partir de la lumière du soleil, même pendant les mois d’été. (Le corps humain peut stocker de la vitamine D pendant des mois, donc une bonne exposition pendant l’été peut vous aider à réduire votre exposition au soleil en hiver.)

Pour toute personne qui n’obtient pas suffisamment de vitamine D du soleil, c’est une bonne idée d’incorporer plus d’aliments riches en vitamine D dans votre alimentation. Bien qu’il n’y en ait pas beaucoup, il existe quelques aliments spécifiques riches en ce nutriment, dont la plupart sont utilisés depuis des siècles par des populations sans accès au soleil toute l’année:

  • Poissons gras: saumon, sardines, hareng, thon
  • Huîtres et crevettes
  • Les jaunes d’œufs ( Remarque: les œufs de poulets élevés au pâturage – ceux qui errent à l’extérieur au soleil – contiennent 3 à 4 fois plus de vitamine D que ceux élevés à l’intérieur. Recherchez «élevés au pâturage» sur l’étiquette, ce qui n’est pas la même chose que «cage -libre. »)
  • Champignons
  • huile de foie de morue
  • Aliments enrichis: le lait de vache, le lait de soja et les céréales sont souvent enrichis en vitamine D, mais généralement à des niveaux inférieurs à ceux des sources naturelles

Il existe deux types de vitamine D obtenue à partir de sources alimentaires: la D2, qui se trouve dans les plantes et les levures, et la D3, qui se trouve dans les produits animaux. Le D3 est plus efficace pour augmenter les taux sanguins de vitamine D.

Manger plus d’aliments riches en vitamine D peut aider à maintenir les niveaux pendant l’hiver. Mais, si vous ne pouvez pas manger ces aliments en grande quantité quotidiennement pour obtenir suffisamment de vitamine D… les suppléments sont une autre option:

suppléments de vitamine d3

L’un des moyens les plus simples de compenser le manque de soleil en hiver consiste à prendre un supplément de vitamine D. Votre médecin est la meilleure source pour déterminer votre apport quotidien idéal.

N’oubliez pas que les sources animales ont tendance à être un peu meilleures pour augmenter les taux sanguins de vitamine D que les sources végétales et de levure.

thérapie par la lumière

Une autre option pour atténuer les effets du trouble affectif saisonnier est la luminothérapie ou l’utilisation d’une «boîte à lumière» qui imite la lumière naturelle extérieure.

plantes d’intérieur

Il a été démontré que l’exposition à la verdure améliore l’humeur, ainsi que la santé et la guérison en général. Nos cerveaux aiment simplement voir des plantes vertes. 

Non seulement les plantes d’intérieur font un excellent travail de filtrage et de purification de l’air intérieur (ce qui peut devenir un peu étouffant car nous gardons les fenêtres fermées tout l’hiver!), mais elles nous aident également à nous sentir plus heureux et plus satisfaits.

Investir dans des plantes d’intérieur dans toute votre maison et votre espace de travail peut aider à ajouter une exposition saine à la verdure pendant les mois d’hiver les plus arides.

soins auto-administrés

Pendant toute période difficile, prendre soin de soi est encore plus important qu’il ne l’est habituellement. (Et c’est généralement assez important!)

Si vous souffrez d’un trouble affectif saisonnier, assurez-vous de prendre l’habitude d’ une routine de soins personnels que vous appréciez , même avant la fin de l’hiver. Non seulement la priorisation des activités d’auto-soins peut aider à se prémunir contre certains des effets du TAS, mais cela peut aussi être une méthode efficace pour y faire face s’ils se manifestent.

passer du temps dehors

Aussi froid et venteux qu’il fasse dehors, il est utile de passer du temps à l’extérieur en hiver. L’une des raisons pour lesquelles le trouble affectif saisonnier peut commencer à élever sa tête pas si agréable est que nous sommes moins enclins à passer du temps à l’extérieur quand il fait froid, neigeux et morne.

Mais, mettez vos chaussures (ou vos bottes!) Et faire une promenade rapide dans le quartier ou dans une réserve naturelle, ou passer du temps à pratiquer un passe-temps hivernal (ou à en essayer un nouveau!) Peut en fait faire des merveilles pour améliorer l’humeur générale et le bien. -étant. L’air frais et le mouvement sont quelques-unes des solutions naturelles les plus simples à la fatigue saisonnière!

thérapie cognitivo-comportementale

Et enfin, si vous essayez les options ci-dessus mais que vous ressentez toujours un cas difficile de «blues de l’hiver», il est important de savoir que le trouble affectif saisonnier est un réel problème physiologique, et il est absolument encouragé de demander l’aide d’un professionnel si vous en avez besoin. . Bien qu’il soit causé par des influences saisonnières, le TAS est une forme de trouble dépressif majeur et peut être traité avec des thérapies similaires.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est l’un des traitements naturels les plus efficaces contre la dépression et peut également être utilisée pour les troubles affectifs saisonniers.

Derniers articles

4 facteurs qui déterminent la compatibilité dans une relation

Vous êtes peut-être amoureux, mais êtes-vous compatible avec votre partenaire ? Lisez les quatre questions que vous pouvez vous poser pour connaître...

Comment votre bébé prend du poids ?

Penser à votre bébé vous aidera à savoir s'il grandit et s'il est en bonne santé. Vous devez vérifier régulièrement le poids...

Nettoyer et stériliser les biberons

Il est essentiel de bien laver et stériliser le matériel d'alimentation lorsque vous donnez le biberon. Vous devrez nettoyer et stériliser chaque...

Articles Populaires

4 facteurs qui déterminent la compatibilité dans une relation

Vous êtes peut-être amoureux, mais êtes-vous compatible avec votre partenaire ? Lisez les quatre questions que vous pouvez vous poser pour connaître...

Comment votre bébé prend du poids ?

Penser à votre bébé vous aidera à savoir s'il grandit et s'il est en bonne santé. Vous devez vérifier régulièrement le poids...

Nettoyer et stériliser les biberons

Il est essentiel de bien laver et stériliser le matériel d'alimentation lorsque vous donnez le biberon. Vous devrez nettoyer et stériliser chaque...

Faire du camping – une technique de sommeil pour les bébés

Le camping est une technique de sommeil qui peut vous aider à apprendre progressivement aux bébés d'au moins 6 mois à s'endormir...

Un bébé qui pleure

Tous les bébés pleurent. C'est leur façon de communiquer leurs besoins. Parfois, il est facile de déterminer ce qu'ils veulent, et parfois...