Voyage culinaire à travers les contrées du Moyen-Orient 

Constitué par l’Iran, la Jordanie, les Émirats Arabes Unis, l’Égypte, la Palestine…, le Moyen-Orient se distingue par l’originalité de ses constructions ; mais aussi par celle de ses plats. Faits à base de fruits, de légumes, d’épices et de viandes, les recettes reflètent la culture locale, mais aussi celle des pays voisins. Si vous êtes amateur de viande, celles d’agneau, de veau et de volaille sont les plus répandues et les plats possèdent un goût unique.

La cuisine jordanienne, un mélange de plusieurs cultures

L’influence des pays voisins se ressent particulièrement dans le goût des plats de la Jordanie. L’influence des pays proches comme le Liban et la Turquie est particulièrement présente. Le pita ou le khobz, du pain arabe, forme l’alimentation de base du pays. Il est également possible de goûter à des brochettes délicieuses de poulet ou de mouton .

Un autre plat caractéristique du pays, le kefta est fait à base de mouton haché ou de viande de bœuf. Il possède un goût unique et vaut bien le détour. Pour ceux qui préfèrent les recettes sucrées, les ma’mouls et les barazeks leur conviendront parfaitement. C’est un ensemble de plats intéressants à goûter lors d’un voyage au Moyen-Orient se déroulant en Jordanie.

Les spécialités des Émirats arabes unis

La cuisine aux Émirats arabes unis a fortement été influencée par plusieurs cultures, mais elle possède aussi ses propres plats. L’en-cas le plus populaire est le shawarma, c’est l’équivalent du kebab turc au Liban ou du souvalki en Grèce. Comme beaucoup de recettes à base de viande, il est préparé avec du poulet ou de l’agneau. Le mezze local, quand à lui, est à enduire sur du pain avant d’être consommé.

Parmi les plats très répandus, il est possible de prendre du tabbouleh, de l’houmous, du fromage frit ou des salades de haricots blancs. Comme plat local, le machbous, autre version du ghouzi, est très populaire . Le riz quant à lui est mélangé avec différents types d’épices, diversifiant ainsi les goûts. Enfin, les courgettes farcies (koussa mahshi) représentent une autre option envisageable.

Les plats diversifiés de l’Égypte

La cuisine égyptienne est composée de différentes spécialités originaires d’Afrique du Nord : le taboulé, le couscous et les boulettes de viande sont autant d’exemples. Les recettes ont été très inspirées par celles des plats de la Méditerranée. Vous pourriez alors reconnaître certaines saveurs caractéristiques de la cuisine turque, grecque, syrienne ou libanaise.

Le mouton et le poulet étant à la base de nombreuses recettes du Moyen-Orient, il est normal d’en retrouver dans la plupart des mets égyptiens. D’autres spécialités comme le dolma, le bamiah, le coussa, le tahina ou le kalaoui sont également caractéristiques de L’Égypte. La diversité des recettes de ce pays mérite une escale lors de votre voyage gastronomique au Moyen-Orient.

Les spécialités israéliennes-palestiniennes

La cuisine israélienne-palestinienne a été influencée par les cultures perse, turque, libanaise, syrienne et jordanienne. Ainis, vous pourrez par exemple goûter à des recettes à base de riz ou de kebbeh. De même qu’à des plats constitués par du pain taboun et de la viande ou des recettes à base de poissons, de fruits de mer et de lentilles (très populaires dans la région côtière).

En fonction des endroits, la consommation de piment peut être très courante. Les repas sont généralement pris à domicile, mais il arrive aux gens de manger à l’extérieur, lors des fêtes par exemple. On retrouve aussi différentes variétés de desserts : des pâtisseries avec du fromage sucré, des dattes, des amandes, des noix et des pistaches.

Laisser un commentaire